(225) 21 21 02 02 contact@aprocotci.org

Article

Zambie : l’ITC et l’ICAC lancent un projet pour doubler les rendements du coton d’ici 3 ans

En Zambie, la filière coton bénéficiera d’un coup de pouce pour son développement. Le Centre du commerce international (ITC) et le Comité consultatif international sur le coton (ICAC) ont annoncé le 7 juillet la signature d’un mémorandum d’entente (MoU) en faveur de l’amélioration de la production de la fibre dans le pays d’Afrique australe.

Dénommée « Renforcement des capacités productives et des alliances dans la chaîne de valeur », cette initiative durera trois ans. Elle entend doubler les rendements cotonniers de 50 000 petits producteurs d’ici janvier 2024. Dans le cadre de cet objectif, le projet déploiera des outils ainsi que des procédures de formation en réalité virtuelle aux bonnes pratiques adaptées au climat et aux caractéristiques du sol en Zambie.

Les producteurs non ou peu alphabétisés pourront notamment être formés dans les langues locales grâce à « Soil and Plant Health », une application interactive développée par l’ICAC. En outre, les deux organisations travailleront notamment de manière conjointe avec l’Office national du coton pour le classement du coton graine ainsi que sur le renforcement de la valeur ajoutée créée par la transformation artisanale de la fibre.

« L’ICAC et l’ITC permettront aux bénéficiaires d’utiliser leur propre matériel électronique. En tant que partenaires fiables, nous sommes confiants des résultats qui seront atteints par les producteurs et l’ensemble de la filière », indique Matthias Knappe, responsable de programme pour les fibres, les textiles et les vêtements à l’ITC.

« Je suis vraiment ravi que cette coopération avec l’ITC nous permette de soutenir les producteurs zambiens qui pâtissent des faibles rendements du coton », indique pour sa part Kai Hugues, directeur exécutif de l’ICAC.

La Zambie produit annuellement 40 000 tonnes de coton. Dans le pays, la culture de l’or blanc s’effectue sur 120 000 hectares et occupe 175 000 producteurs selon les données de l’ICAC.

Source : agenceecofin.com

Leave a Reply